Décès de Bruno Barillot

Le RME salue la mémoire de Bruno Barillot décédé il y a quelques mois (9 avril 1941-25 mars 2017).

Il était de ces militants ayant accepté des responsabilités administratives : dirigeant, de 2009 à 2013, puis à partir de juillet 2016, la Délégation polynésienne pour le suivi des conséquences des essais nucléaires (DSCEN).

Il avait été cofondateur en 1984 du Centre de documentation et de recherche sur la paix et les conflits (CDRPC), lequel a créé en octobre 1994 l’Observatoire des transferts d’armements.

000934646Bruno Barillot aura publié divers essais, dont Les Irradiés de la République (Groupe de recherche et d’information sur la paix, 2003). Celui édité en février 1996 par le CDRPC, Les Essais nucléaires français 1960-1996 (Conséquences sur l’environnement et la santé), avec une intéressante préface du physicien Charles Noël Martin, reste une référence historique.

Que ses proches trouvent ici l’expression de nos condoléances.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :