L’hommage à Lionel Stoléru, inspirateur d’un « pôle mondial de l’environnement » à Paris et soutien du RME

stoleruphot

Lionel Stoléru – photo Assemblée nationale

Le Réseau Mémoire de l’Environnement (RME) salue la mémoire de Lionel Stoléru, décédé le 30 novembre 2016 à Paris à l’âge de 79 ans, d’un arrêt cardiaque. « Homme d’ouverture », qui n ‘a « jamais cessé de penser à l’avenir et d’avancer des idées », ainsi que l’a bien défini le président de la République François Hollande, cet ancien ministre de Valéry Giscard d’Estaing et de François Mitterrand avait participé à la création de Génération Ecologie avec Brice Lalonde. Il participait ainsi d’une normalisation politique de l’écologisme en France.

En tant que secrétaire d’Etat chargé du Plan (1988-1991), auprès du premier ministre Michel Rocard, il avait été partie prenante dans la création du revenu minimum d’insertion (RMI). C’était à la fois une suite de ses analyses sur l’impôt négatif et diverses formes de revenus conditionnels, et une forme très amoindrie du revenu social garanti prôné par les écologistes français depuis une dizaine d’années.

Il se verra confier la présidence d’organismes d’intérêt public, dont en 2004, par le nouveau maire de Paris Bertrand Delanoë, la présidence d’un organisme de réflexion auprès de la municipalité, afin de l’alimenter en analyses et en propositions : le CODEV, Conseil de développement économique durable de Paris. Le Rapport au maire de Paris du 11 avril 2005 présentait une grande ambition : « Faire de Paris le pôle mondial de l’environnement. » Le Réseau Mémoire de l’Environnement, que le rapport conseillait de soutenir, se voyait attribuer un rôle important dans la réalisation de ce projet, notamment pour l’installation dans la capitale de fonds documentaires et de fonds d’archives sur l’environnement. Malgré le soutien qui sera apporté au RME par la Ville de Paris, ces objectifs ne seront pas réalisés faute de volonté politique et administrative suffisante.

Tout ce qui peut concourir à une culture de l’environnement est souvent mal accueilli en France, et Lionel Stoléru était d’autant plus courageux de soutenir cette idée.

Le RME salue la mémoire d’un homme politique atypique et attachant, inventeur et passeur d’idées… connu dans le monde musical pour avoir développé une passion annexe : celle de chef d’orchestre.

D. A. M

.
Le projet élaboré par le CODEV, et les péripéties de la politique parisienne qui s’ensuivit, peuvent être consultés sous forme de bilan dans les archives du site du RME : « Archives de catégorie : Archives du RME »« Faire de Paris le pôle mondial de l’environnement » (24/02/2014, 10 pages).

Publicités

Une réponse à “L’hommage à Lionel Stoléru, inspirateur d’un « pôle mondial de l’environnement » à Paris et soutien du RME

  1. Pingback: L’hommage à Lionel Stoléru,...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :