Archives Mensuelles: décembre 2011

Tribune libre : une analyse de l’accord EE-LV/PS par Thierry Jaccaud, rédacteur en chef de « L’Ecologiste »

Thierry Jaccaud, rédacteur en chef de L’Ecologiste, et membre du comité de parrainage du RME, nous a permis de reprendre sur le site du RME son analyse de l’accord entre Europe  Ecologie-Les Verts et le Parti socialiste.

Sur le nucléaire

Rappelons le contexte : 13 réacteurs nucléaires français ont plus de 30 ans aujourd’hui, 13 autres auront plus de trente ans dans les trois ans qui viennent. En tout donc d’ici 3 ans, 26 réacteurs sur 58 au total auront plus de trente ans, et d’ici 2025 ces 26 réacteurs auraient largement plus de quarante ans.

Or dans l’accord EELV-PS le seul engagement de fermeture durant le quinquennat concerne la centrale de Fessenheim et ses deux réacteurs. C’est déjà important, bien entendu. L’accord mentionne aussi noir sur blanc l’arrêt de 24 réacteurs nucléaires mais… d’ici 2025. Autrement dit, l’accord EELV-PS est un accord sur la prolongation de la durée de vie des réacteurs initialement limitée à 30 ans jusqu’à 40 ans !

De plus comme François Hollande l’a fermement rappelé, l’EPR de Flamanville serait bel et bien construit. Or il s’agit de la tête de série de la nouvelle génération de réacteurs nucléaires… qui remplaceraient les réacteurs devenus vétustes. Le quinquennat de François Hollande serait donc celui du relance du nucléaire !

Il est vrai que ce n’est pas avec un score de 3% au premier tour de la présidentielle qu’EELV pouvait espérer obtenir une changement de société aussi important qu’une sortie du nucléaire. Pourtant, Fukushima devrait convaincre aussi bien à droite qu’à gauche du danger du nucléaire. Ce n’est pas encore le cas. Le combat continue donc.

Sur les OGM

« Nous lutterons contre les OGM par leur interdiction sauf pour la recherche en espace confiné. » Tel est le passage exact, court et précis du texte de l’accord EELV PS (page 20).

Enfin ! Cette proposition a été soutenue notamment par plus de 100 000 personnes qui ont signé depuis 2008 une pétition demandant expressément l’interdiction des OGM agricoles, écrivant simultanément à leurs parlementaires. Une saine émulation voudrait que la droite adopte également cette simple et forte phrase…

Retrouvez Thierry Jaccaud sur son blog : http://www.thierry-jaccaud.com/