Présentation du Réseau Mémoire de l’Environnement (RME)

RÉSEAU MÉMOIRE DE L’ENVIRONNEMENT

1 MILLION DE DOCUMENTS

23 CENTRES DE RESSOURCES

 

Le Réseau Mémoire de l’Environnement est un organisme reconnu d’intérêt général par l’Etat, conventionné et subventionné par la Ville de Paris, parrainé par une centaine de personnalités notamment scientifiques. Le RME réunit plusieurs grands établissements publics et une dizaine d’associations, il regroupe une vingtaine de centres de documentation ou d’archives et de bibliothèques comprenant plus d’un million de documents sur l’environnement naturel et social. Le Réseau a été créé en décembre 2003 pour porter le Projet Mémoire de l’Environnement lancé en 2001.

 LE PROJET, LES MOYENS. Il s’agit de développer, à Paris, en Île-de-France et au-delà, l’offre de documentation, d’information et d’éducation relatives à l’environnement naturel et social, de l’histoire à l’actualité, en mobilisant le plus grand nombre d’acteurs compétents et concernés. Il s’agit en même temps de valoriser des fonds documentaires et des fonds d’archives peu exploités, et de sauver ceux menacés de disparition. Chaque année une vingtaine de milliers de documents fait l’objet de transferts. Outre des apports ou des échanges concernant une vingtaine de bibliothèques existantes, membres du RME, il a été contribué à la création de bibliothèques spécialisées (deux en préfiguration). Le Réseau a complété entre autres des fonds de la Bibliothèque nationale de France, du ministère de l’Ecologie, du Développement durable, des Transport et du Logement ; il contribue aux archives du Centre international de recherches sur l’écologie du Musée du Vivant. Le projet est aussi de participer au débat public à partir de ces bases, et ce au moyen de diverses interventions et partenariats. Le RME est coorganisateur du Festival du livre et de la presse d’écologie, sociétaire des Editions des Récollets, et avec plusieurs partenaires, il organise chaque année plusieurs projections de films avec débats. Il produit ou coproduit, et diffuse sur son site web des films-témoignages consacrés à des personnalités de l’histoire de l’environnement.

 

LES PARTENAIRES. L’organisation culturelle et scientifique qu’est le RME a choisi de mobiliser les acteurs sociaux concernés, avec l’adhésion de grands établissements publics (AgroParisTech, Archives nationales, CIRAD, UniverScience), et d’associations dont plusieurs importantes (Centres d’animation parisiens Abbesses-La Chapelle, Collectif Coopérations Natures Sociétés, 4D), ainsi que de collectivités locales (Fond Environnement du Val-de-Marne, Ville de l’Haÿ-les-Roses). Le Réseau est partie prenante d’autres réseaux (Réseau international sciences sociales et environnement, Réseau patrimoine du vivant et écologie rattaché à un réseau international de l’ICOM-UNESCO, Ecology and Sustainable Development Network, Histecologia : réseau de recherche en histoire de l’écologie contemporaine). Il est membre fondateur de l’International Ecological Archives (Berlin, 2011).

RME/MDA (boîte n° 2) 15 passage Ramey 75018 Paris
memoire.environnement@voila.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :